La psychologie derrière les prix élevés

S’il t’arrives d’avoir du mal à faire accepter tes tarifs (qu’ils soient élevés ou non), alors cette vidéo est un must.

Dans cette vidéo, nous faisons la peau à 2 mythes auxquel croient beaucoup de freelances. Tu y découvriras la règle du retour sur investissement minimum. Il s’agit d’un principe psychologique que tu dois absolument connaitre si tu souhaite convaincre un client peu importe le niveau de tarif que tu pratiques. Cette règle est particulièrement importante si tu veux facturer cher !

Pour avoir accès à d’autres vidéos de ce genre, il est encore temps de rejoindre le programme Freelance CAAP Succès en cliquant sur le bouton ci-dessous !

REJOINDRE LE PROGRAMME FREELANCE CAAP SUCCES MAINTENANT !


  • Patrick

    Bonjour,

    Il n’est pas toujours évident de donner une valeur de son travail à un client, je prends un exemple, mon service permet d’ajouter un formulaire de capture sur le site de mon client, il n’avait pas encore de trafic, il ne connaît ses taux de conversion, il ne connaît pas sa valeur par contact.

    Je ne peux pas lui dire « Votre liste va grossir maintenant et vous aurez 100 contacts par mois qui vous rapporteront 1000€ de plus sur votre chiffre d’affaire.

    On peut se lancer dans des suppositions, même validées par le client lui-même mais à la fin rien ne dit que le résultat sera obtenu… comment on fait ?

    Amicalement
    Patrick

    • http://jonathanpath.com/ Jonathan Path

      Je pense que c’est pas vraiment possible de promettre un résultat à l’avance. Par exemple, un spécialiste en référencement ne peut pas promettre une place dans Google étant donné que ce n’est pas une science exacte. Pour ma part, dans la discussion avec les prospects, je leur explique ma démarche, que mon focus est de leur apporter de la valeur et qu’ils aient un très gros retour sur investissement. Je leur explique ma démarche. Je ne leur promet pas la lune, mais je propose par exemple une journée de test pour leur montrer ce que je suis capable de produire.

      Dans ton cas, réussir à récupérer les adresses emails de prospects qualifiés est déjà quelque chose qu’on peut vraiment valoriser, même si en premier temps, on ne connait pas la répercussion sur le chiffre d’affaires. Ca peut être déterminé dans un 2è temps.

      • Patrick

        c’est une bonne approche, merci