Vous êtes nouveau par ici ? Vous voulez apprendre à générer un flux de client très régulier ? Téléchargez notre ebook gratuit et recevez notre formation vidéo

Comment j’ai réussi à gagner 100 000€ en 2016

Alors que je travaille moins qu’un fonctionnaire (en moyenne 30 heures par semaine), et que je consacre 20% de mon temps à un projet qui n’est pas encore rentable (Freelanceboost), j’ai réussi à générer 100 000€ HT de chiffre d’affaires.

Pour un webdesigner & intégrateur web, c’est beaucoup. C’est surtout dû au fait que j’arrive à facturer jusqu’à 120€ HT de l’heure (pour en savoir plus, découvrez l’article suivant : comment augmenter vos tarifs sans perdre vos clients ?).

J’ai gagné 20% de plus qu’en 2015, notamment grâce à ces 2 augmentations de tarif :

  1. +40% avec mon plus gros client
  2. +20% pour mes nouveaux clients

Je dis souvent qu’il faut régulièrement augmenter son tarif tout simplement parce qu’il doit refléter le fait que l’on progresse en continu et qu’on est capable d’apporter de plus en plus de valeur à ses clients.

Je vais vous expliquer comment j’ai procédé pour ces 2 augmentations. C’est parti !

+40% sur mon tarif avec mon plus gros client

Je travaille minimum 1 jour par semaine avec mon principal client. C’est un contrat en or, parce qu’il me garantit d’avoir un revenu minimum de 2000€ HT par mois. Il y a un an, alors que je facturais 500€ par jour, j’ai négocié un nouveau contrat. Voici comment j’ai procédé.

J’ai expliqué comment j’aurais aimé apporter plus de valeur dans ma prestation. Et surtout, j’ai proposé un tarif avec une prime basée sur ma performance. Voici les 3 offres que j’ai proposées :

  • Offre 1 : 595€ HT/jour + 95€ de variable
  • Offre 2 : 545€ HT/jour + 195€ de variable
  • Offre 3 : 505€ HT/jour + 295€ de variable

En gros, pour chaque jour de travail effectué, je peux bénéficier d’une variable que je peux toucher partiellement ou totalement en fonction de mes résultats. Et le client a accepté l’offre numéro 3, mais en négociant la prime à la baisse (200€ au lieu de 295€). J’ai accepté, et ça restait une négociation où on était gagnant/gagnant.

Voici également ce que j’ai dit dans le mail : “J’ai fait 3 propositions sur la variable, pour montrer que je suis prêt à prendre des risques. Et que je dois avoir des résultats (que vous gagnez plus d’argent) pour obtenir une rémunération plus élevée. Mon objectif est de vous faire gagner beaucoup plus d’argent que la somme que vous investissez dans ma prestation.’

Un an plus tard, j’ai réussi à toucher 90% de la prime, ce qui représente plus de 11 000€ HT. Tout simplement parce que j’arrivais à justifier l’impact de mon travail sur leur chiffre d’affaires. Si vous ne voyez pas comment appliquer cela à votre activité, lisez cet article : la stratégie ultime pour booster votre tarif.

+20% sur mon tarif pour mes nouveaux clients

Fin 2015, j’avais déjà augmenté mon tarif de 16% (de 600 à 700€ HT/jour). Mais j’ai tout de même décidé de continuer à l’augmenter. Je prenais bien évidemment le risque de perdre des contrats.

Effectivement, voici ce qu’un client m’a dit suite à l’annonce de mon prix et de ma méthode :

“Je ne doute pas de tes compétences qui m’avaient bien convaincu, mais je trouve tes tarifs super élevés donc on va essayer de trouver quelqu’un 50% moins cher (à 420€on commence à trouver des freelances très compétents). »

5 mois plus tard, je relance le prospect pour savoir s’ils ont avancé dans le projet. Et voici la réponse qu’il m’a donnée.

« On a trainé, trainé, trainé… et toujours pas refait le site ! Cette fois-ci c’est décidé, on ne retarde plus… Je reste tenté par tes services malgré tes tarifs exorbitants :). Tu es dispo pour un call bientôt ? »

Malgré que mon tarif est 50% supérieur à celui du marché (ce qu’il dit lui-même), il préfère travailler avec moi. Puis, j’ai réussi à augmenter le prix de la prestation par 5…

Vous voulez connaitre mon secret ?

Eh bien, c’est très simple. Dès le premier échange, j’insiste énormément que ma priorité, c’est de faire des sites qui aident mes clients à augmenter leur chiffre d’affaires. Je parle leur langage. Je me soucie des mêmes problématiques qu’eux. Pendant que d’autres webdesigners/intégrateurs vont se focaliser uniquement sur l’esthétique ou sur la qualité du code (qui sont importants bien sûr, mais le plus important reste de répondre au réel besoin du client c’est-à-dire, trouver plus de clients grâce à son site).

L’autre raison, c’est que je suis hyper spécialisé. Je ne travaille qu’avec des startups, et du coup, mes prospects se disent que je suis bien placé pour comprendre leurs problématiques. Si vous ne ciblez pas encore un type de client en particulier, je vous recommande la lecture de notre ebook gratuit : L’étape négligée par 99% des freelances qui plombe leur business.

Prévisions de 2017

En 2017, je pense que je vais enfin pouvoir rentabiliser l’investissement en temps et en argent que j’ai mis dans Freelanceboost. Je vais ouvrir un statut de formateur professionnel ce qui me permettra de proposer des formations en présentiel pour les freelances qui pourront bénéficier d’un remboursement. Si vous êtes intéressé, je vous encourage à vous inscrire à la newsletter pour être informé dès que j’aurais plus d’informations. Il y a d’autres projets encore confidentiels qui vont pouvoir rapporter gros (toujours en lien avec la formation des freelances) – et si vous êtes inscrit à la newsletter, vous serez informé en premier.

Ce qui reste le plus important

Je parle de mes réalités financières tout simplement parce qu’il faut bien gérer ses finances pour construire une activité solide sur le long terme. Mais l’argent ne doit pas être un objectif en soit. Il faut une motivation qui soit bien plus grande pour tenir bon et persévérer dans l’entrepreneuriat.

Pour ma part, ce qui me motive le plus, c’est de pouvoir réaliser des projets qui peuvent apporter des choses qui ont réellement de la valeur aux gens. C’est pourquoi j’aimerais pouvoir vivre de FreelanceBoost, parce que je sais que je peux aider des freelances à réaliser leurs objectifs. Et ça, c’est vraiment motivant !

Voici un post que j’ai partagé sur mon Facebook personnel qui exprime mes propos :

« Je suis trop heureux quand mon travail peut aider une maman qui élève seule son fils, qui est à découvert de 1000€, qui ne sait pas comment payer ses charges ni son loyer.

En gros, cette dame est freelance, et voici ce qu’elle m’a écrit :

« D’abord un grand merci pour ce site, pour votre travail. C’est un cadeau d’avoir des gens comme vous pour nous inspirer quand tout va mal !
D‘ailleurs, en ce qui me concerne, ça y est, je crois que je touche le fond !
Et là, miracle, je tombe sur freelanceboost.fr. J’aurai aimé lire la suite, mais pour cela il faut payer 77€ que je n’ai pas. Je suis à découvert de 1000€, je ne sais pas comment je vais payer mes charges du mois prochain ni mon loyer, et étant donné que j’élève seule mon fils de 6 ans, je vous laisse imaginer l’angoisse dans laquelle je (sur)vis. »

Elle m’a demandé si elle pouvait accéder à notre ebook gratuitement pour le moment, et nous payer quand elle aura les moyens.

Je n’ai pas hésité, je lui ai filé notre ebook. Impacter la vie des gens, c’est bien plus motivant que d’uniquement chercher à gagner de l’argent. »

Vous avez apprécié cet article ?
Partagez-le avec d'autres freelances !
Partager Twitter +1
Article de <?php the_author() ?>

Jonathan accompagne des freelances depuis plusieurs années. Il explore les différentes techniques marketing pour les aider à se faire connaitre et à booster leur chiffre d'affaires. Il est lui-même freelance webdesigner et intégrateur depuis depuis 2011.

Voir son site
  • Emmanuel BrjOne

    good =)

  • Anna

    Hello Jonathan,
    Quand tu proposes une part de variable à ton client, c’est un variable en fin de prestation ? Sur quels critères vous jugez, ton client et toi, la part de variable auquel tu as droit ?

    • http://jonathanpath.com/ Jonathan Path

      On fait un point 3 les mois, et on défini des objectifs à atteindre en terme d’amélioration des conversions. On s’appuie sur un outil d’ABtesting pour avoir des données exactes (http://abtasty.com).

  • Julien

    Hello,Merci pour cet article, très instructif.

    Je suis surpris par le montant des charges sociales, c’est bien plus élevé que pour la rem lorsque tu es en EURL par exemple.

    • http://jonathanpath.com/ Jonathan Path

      C’est effectivement plus élevé que quand tu es en EURL. En fait, les 2500€ ne comprennent pas que les charges sociales, mais aussi la retraite et la prévoyance (j’ai corrigé dans l’article). Merci du retour !

Apprenez à générer un flux de clients très régulier

Recevez notre ebook gratuit et notre formation vidéo

J'en profite