Vous êtes nouveau par ici ? Vous voulez apprendre à générer un flux de client très régulier ? Téléchargez notre ebook gratuit et recevez notre formation vidéo

Conseils pour des Finances Zen (partie 1)

(article traduit de l’anglais – lire la version originale)

Gérer les fluctuations de trésorerie quand on est freelance peut être stressant ! Une trésorerie faible vous amènera généralement à être tenté d’accepter des missions moins bien payées ou portant sur des sujets moins intéressants, voire à avoir des moments d’angoisse.

À l’inverse, plus votre trésorerie sera bonne, meilleure sera votre marge de manoeuvre (cf mon article précédent).

Vous aurez notamment la possibilité :

  • d’être plus sélectif quant aux projets que vous prenez en charge (plaisir intellectuel),
  • d’augmenter vos tarifs (rentrées supplémentaires),
  • de vous permettre des vacances quand vous en avez besoin (vie moins stressante).

Alors, comment faire pour que votre solde bancaire se porte mieux ?

Je suis freelance depuis 2005 de façon continue et je n’ai jamais eu de problèmes de trésorerie. Voici quelques astuces que j’applique pour atteindre cet objectif.

Privilégiez les relations longue durée et de qualité

Ne sautez pas de contrat en contrat !

Les relations longue durée sont bonnes pour votre trésorerie :

  • elles apportent confiance mutuelle et visibilité réciproque,
  • vous et votre client vous connaissez déjà,
  • votre client connaît déjà vos coordonnées bancaires,
  • vous savez déjà qui est chargé de payer vos factures,
  • vous n’avez pas à signer de nouveau contrat tous les mois.

La confiance mutuelle fait qu’il est plus facile pour vos clients d’enclencher un projet et de vous faire intervenir.

En cas de retard de paiement (ce qui m’est arrivé 2 fois), il est plus facile de discuter du problème de façon ouverte, puisque vous avez une bonne relation déjà en place.

De ce fait, je peux assurément vous recommander de développer ce type de relations autant que possible (j’ai 2 clients principaux actuellement, et ce sont des clients longue durée dans les deux cas).

Faites-vous payer tôt

Lorsque vous mettez en place un nouveau contrat, assurez-vous de bien spécifier que le paiement est dû dès la réception de facture (au plus tard).

Mes règles actuelles sont plus ou moins:

  • pour les projets avec estimation: 30% payable d’avance, puis facturation au temps passé toutes les fins de mois,
  • pour la maintenance régulière, facturation à fin de mois.

Vous pouvez même comme certains freelances travailler en prépaiement : le client vous réserve pour un nombre de jours donné et la mission commence lorsque le règlement est reçu.

Attendre plus longtemps pour être réglé, ou facturer de façon trop espacée sont des pratiques qui mettent en danger votre petite structure.

Évitez les projets au forfait

Les projets au forfait, sauf exception où vous êtes sûr de bien pouvoir déterminer le périmètre avec précision (prestation très répétable, ou très délimitée), sont dangereux notamment pour les petites entreprises.

Imaginez que le temps nécessaire dérape suite à un bug dans quelque chose qui n’est pas sous votre périmètre : les coûts peuvent augmenter de 40%. Voudriez-vous absorber seul ce coût ?

Si vous le faites, la prochaine fois qu’on vous demandera une estimation, vous serez tenté d’ajouter beaucoup de marge pour compenser tout imprévu. Cela peut amener votre client à refuser de travailler avec vous.

Si vous commencez tout juste le freelance, au lieu de facturer au forfait, essayez plutôt de facturer à la journée (et de bien indiquer que la journée fait x heures, et que les heures supplémentaires sont dues).

De la même façon, évitez de vous retrouver dans une situation où le paiement de votre travail est soumis à validation.

Pourquoi ? Certains clients peuvent devenir tellement désorganisés (suite à un départ en interne par exemple) qu’une validation se mette à prendre des semaines ou des mois, même si votre travail est parfait et que d’autres interlocuteurs dans l’entreprise le reconnaissent.

À suivre

Aller à la deuxième partie de cet article qui parle plus spécifiquement sur la facturation.

Vous avez apprécié cet article ?
Partagez-le avec d'autres freelances !
Partager Twitter +1
Article de <?php the_author() ?>

Thibaut est un développeur et consultant freelance, à son compte depuis 2005. Il est spécialisé en Ruby on Rails et en traitement de données. Il a également créé une application (WiseCash) qui permet de mieux gérer sa trésorerie.

Voir son site

Apprenez à générer un flux de clients très régulier

Recevez notre ebook gratuit et notre formation vidéo

J'en profite