Vous êtes nouveau par ici ? Vous voulez apprendre à générer un flux de client très régulier ? Téléchargez notre ebook gratuit et recevez notre formation vidéo

Après avoir plusieurs fois failli abandonner, je décroche la mission idéale

Fermez les yeux, et imaginez la mission parfaite pour vous. Oui, je suis sérieux, allez-y ! Dès que vous l’avez identifié, vous pouvez continuer la lecture de cet article.

Pour ma part, j’ai décroché la mission idéale qui consiste à former des freelances sur la plateforme d’apprentissage que je trouve la plus pertinente pour les entrepreneurs, freelances et indépendants. Franchement, je ne pouvais pas imaginer mieux.

J’ai surtout réalisé la chose suivante. Cette opportunité n’est pas arrivée par hasard. C’est le résultat de nombreuses heures de travail pendant lesquelles j’ai écrit des articles de blog & des ebooks, créé une formation vidéo, et créé la marque FreelanceBoost. J’ai développé des partenariats avec les principaux acteurs de l’écosystème des freelances et j’interviens dans des Meetups à Paris. En gros, je me suis positionné comme un expert formateur pour freelances.

En tant qu’expert, on peut facilement se vendre à un prix largement supérieur à celui du marché. En tant qu’expert, les meilleurs veulent travailler avec vous.

En prenant du recul, je me rends compte que grâce à la plateforme que j’ai créée, j’ai eu d’autres opportunités incroyables. J’en profite pour vous raconter mon parcours et ainsi vous démontrer que vous pouvez aussi y arriver.

De freelance débutant à formateur reconnu en 4 ans

2013 – Je me lance mon blog pro

Un an après m’être lancé en freelance, j’ose enfin me lancer dans le blogging. Alors que j’avais longtemps été bloqué par le syndrome de l’imposteur, je me suis motivé, et j’y suis allé. Mon 3e article partage mes retours d’expériences en tant que freelance, et l’article est beaucoup apprécié. C’est là que je me rends compte qu’il y a un gros besoin en terme de ressources pour les freelances francophones.

2014 – Je lance FreelanceBoost

Je découvre Olivier Roland et je lis son ebook “Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog”. Je m’enflamme un peu et j’imagine que je vais rapidement pouvoir vivre de mon blog (pas à cause d’Olivier, plutôt parce que je n’ai pas pris le temps de lire l’ebook jusqu’à la fin et que je ne me suis pas assez documenté). Donc, j’investis la grosse majorité de mon temps sur le lancement d’un nouveau blog, qui deviendra “FreelanceBoost”. Je contacte d’autres blogueurs pour faire des échanges de liens, je demande à d’autres freelances d’écrire, et je relève le défi d’écrire un article par semaine. J’ai rapidement 1000 abonnés à ma newsletter ce qui est vraiment motivant.

Et d’autre part, je vois régulièrement des gens qui me critiquent, notamment sur Twitter (et j’ai fini par apprendre à me focaliser sur les critiques constructives, et par ignorer ceux qui passent leur temps à critiquer bêtement). En essayant de faire connaitre FreelanceBoost, je me retrouve à me former au marketing, et je réalise que je peux utiliser ces nouvelles compétences dans les prestations avec mes clients. Je décide également d’être un cobaye : je teste sur mon activité freelance tout ce que je découvre sur les blogs et les formations aux US (mon plus gros déclic s’est fait avec Brennan Dunn – thanks dude) et ainsi je peux partager mes découvertes.

2015 – Je lance une formation vidéo

Screenshot 2017-04-17 12.05.05

À cause des gros risques que j’ai pris en libérant énormément de temps pour FreelanceBoost, je me retrouve dans de grosses galères financières, avec l’URSSAF qui me réclame 15000€ que je n’ai pas. J’hésite à tout abandonner et repartir en CDI. Mais finalement, je me bats, et je trouve de grosses missions en freelance. Je revois un ancien ami, Uriel Megnassan, qui lui s’est énormément formé au webmarketing/blogging et qui forme également des freelances.

Je lui propose de s’associer pour écrire un ebook et une formation vidéo. Ça a été un des meilleurs choix que j’ai faits. Il m’a fait gagner des années étant donné qu’il avait quelques années d’avance sur moi sur le sujet. 6 mois plus tard, on lance Freelance CAAP et on génère 10000€ avec notre premier lancement. Et là, à nouveau, je m’enflamme, et je crois que ça va être facile de gagner 100 000€ en multipliant le trafic par 10.

2016 – Je commence à intervenir à des Meetups

HC_jPath42-31

J’ai commencé à intervenir à un Meetup sur Paris suite à la proposition de FreelanceRepublik (agent de développeurs sur Paris). Je reçois un retour très négatif qui a failli me décourager, mais je rebondis en faisant appel à un coach de prise en parole en public (Jean Sommer qui est vraiment très bon). Et à la fin de l’année, je finis par me retrouver à faire une conférence devant plus de 100 freelances dans les locaux de l’école 42. En parallèle, je me rends compte que c’est beaucoup plus compliqué que ça que de vivre de son blog et surtout qu’il faut être patient.

2017 – Je commence la mission idéale

Screenshot 2017-04-17 12.02.21

Je commence à travailler avec Livementor que je considère comme la meilleure plateforme d’apprentissage pour les entrepreneurs, freelances et indépendants (je suis bien placé pour en parler, parce qu’en travaillant avec eux, je vois combien ce qu’ils font est pertinent). On me propose d’intervenir à la Freelance Fair (gros évènement pour 500 freelances sur plusieurs jours), mais après avoir beaucoup hésité, je refuse par manque de temps. Encore une fois grâce à FreelanceBoost, j’ai la chance de pouvoir tester le coaching financier de Plenit Finances qui révolutionne la gestion et l’équilibre de mes finances perso & pro. D’ici la fin de 2017, mon objectif est de pouvoir principalement vivre de la formation pour les freelances, puisque c’est ce qui me plait le plus. Je suis également en préparation de formations en présentiel, normalement en juin ce sera la formation sur Paris, puis j’aimerais faire une tournée partout en France.

Whoah. Il m’est arrivé pas mal de choses, et honnêtement, rien de tout ça ne me serait arrivé si je n’avais pas commencé à bloguer.

Bon, assez parlé de moi

Repense à cette mission idéale. Est-ce que créer une plateforme, ou tout simplement commencer un blog ne te permettrait pas à t’aider à la décrocher ? (bien sûr, je ne veux pas être réducteur, il ne suffit pas d’avoir un blog pour trouver sa mission idéale, mais j’insiste sur le fait que ca peut être un des ingrédients clés)

Quelques clés que je vous donne si vous êtes prêt à relever le défi :

  • Essayez de vous engager sur un rythme de publication (même si c’est 1x par mois) de manière à être régulier
  • Comme dit mon mentor, « Start now, start simple” (il est irlandais, c’est pour ça que je me permets une petite citation en anglais) ! Vous pouvez démarrer sans tarder sur Medium ou sur WordPress. J’ai commencé à partager mes conseils aux freelances, alors que j’étais freelance que depuis 1 an. Alors, vous n’avez aucune raison d’attendre.
  • Si vous n’avez pas d’inspiration des sujets à traiter, il vous suffit de faire des interviews ou des études de cas.
  • Entourez-vous d’autres blogueurs, et d’acteurs de votre domaine pour faire des échanges de liens (de qualité, c’est-à-dire en faisant des articles invités)
  • Identifiez une niche (cible + positionnement) : c’est indispensable pour écrire du contenu qui est sera très apprécié – parce que des conseils génériques, il y en a déjà beaucoup sur le web. Pour identifier une niche, procurez-vous le chapitre gratuit de notre ebook, télécharge-le sans attendre !

Et je tiens à préciser une chose. Quelle que soit la finalité de votre blog, et même dans le cas où si ça ne marchait pas, ça resterait une bonne expérience. Et surtout, ça vous aidera à formaliser ce que vous apprenez, ce que vous savez, et ça vous aidera aussi à monter en compétence. Par exemple, quand vous écrivez un article, vous êtes forcé de faire un peu de recherche sur le sujet, pour enrichir vos connaissances.

Pour vous aider à passer à l’action, j’aimerais que vous disiez en commentaire :

  1. À qui vous allez vous adresser dans votre blog
  2. Quel va être le sujet de votre premier (ou prochain) article
  3. Et quel rythme de publication vous vous engager à respecter
Vous avez apprécié cet article ?
Partagez-le avec d'autres freelances !
Partager Twitter +1
Article de <?php the_author() ?>

Jonathan accompagne des freelances depuis plusieurs années. Il explore les différentes techniques marketing pour les aider à se faire connaitre et à booster leur chiffre d'affaires. Il est lui-même freelance webdesigner et intégrateur depuis depuis 2011.

Voir son site
  • http://helloquence.com/ Ricardo Da Silva

    Merci Jonathan ! J’ai décidé d’investir plus de temps dans le blogging 😉

  • http://plenit-finances.fr David Bénigué

    Super hommage spontané pour Plénit’Finances. Merci Jonathan.
    Grâce à toi, je prends conscience que j’en serais pas là non plus (et j’en ne t’aurais jamais croisé) si, moi-même, je n’avais pas créé mon petit blog perso sur les finances personnelles en 2009, puis rencontré Cédric, mon associé, grâce à un autre blog en 2012.
    Le blogging est une belle marche pour s’engager (et réussir) dans l’entrepreneuriat !

  • eth3r

    Bonjour, super article qui m’a amener à réfléchir, je suis au tout début
    d’un changement d’orientation professionnelle, je souhaite aujourd’hui
    me former dans le dev puis démarrer en tant que freelance, je sais que
    c’est un long parcourt qui s’annonce devant moi, mais pourquoi pas le
    faire partager de ces début jusqu’à « la réussite » qui sais ? en tout cas
    merci pour cet article 😉

    • http://jonathanpath.com/ Jonathan Path

      Oui, c’est une aventure qui vaut la peine d’être partagée :) C’est exactement le chemin qu’est en train de suivre mon frère et il partage ça effectivement sur un blog (mais en anglais) : http://www.samuelpath.com/

Apprenez à générer un flux de clients très régulier

Recevez notre ebook gratuit et notre formation vidéo

J'en profite