Vous êtes nouveau par ici ? Vous voulez apprendre à générer un flux de client très régulier ? Téléchargez notre ebook gratuit et recevez notre formation vidéo

L’attitude clé pour trouver beaucoup plus de clients

today isnational hug day

Il y a des milliers de méthodes qui existent pour trouver des clients. Mais, je crois que la clé pour y arriver avec succès ne se trouve pas dans une méthode, mais dans votre attitude.

J’aimerais vous expliquer ce principe au travers de 3 histoires :

  • comment un référenceur a eu 2 contrats en 2 mois grâce à un déjeuner avec un autre freelance
  • comment j’ai trouvé le client de mes rêves en une action qui m’a pris 5 minutes
  • comment un tweet m’a permis de trouver un de mes meilleurs apporteurs d’affaires

Votre challenge, ça va être de découvrir cette attitude clé. Ben, écoutez, je dirais que… c’est parti !

2 contrats grâce à 1 diner

Nous sommes le vendredi 23 septembre 2016, je reçois une demande sur mon site web :

« Bonjour
Je suis freelance comme vous, mais orienté acquisition et conversion (SEO SEA principalement).
Je cherche un dev intégrateur pour un projet client. Répondez à mon email pour que je vous envoie le brief que j’ai pris, si vous êtes intéressé.
Ensuite, nous pourrons discuter.
Cordialement
Éric »

Je lui réponds que son projet ne correspond pas à ses compétences, mais je lui demande si l’on pourrait se rencontrer pour déjeuner ensemble et discuter de nos activités respectives et voir s’il y aurait des possibilités de travailler ensemble sur d’autres projets.

Quelques jours plus tard, on fait connaissance dans un restaurant vietnamien. On se rend compte que nos compétences sont vraiment complémentaires. On se dit tous les deux qu’on pourrait se recommander mutuellement. Je lui parle aussi de Freelanceboost. Et c’est alors qu’il se passe l’élément clé… il me propose de me faire un petit audit gratuit de référencement (ce dont j’avais vraiment besoin). Comme promis, je reçois son email 4 jours plus tard, avec l’audit. On ne peut pas imaginer faire une meilleure impression pour commencer un partenariat. Il fait preuve de générosité, et il me démontre son savoir-faire avant même qu’on commencer à collaborer.

Ça me donne encore plus envie de le recommander. C’est ce que je fais sur le projet d’un client. Et avec brio, Éric arrive à signer un contrat avec eux !

Au final, il travaille également sur le référencement de FreelanceBoost. Un contrat de plus pour Eric. Heureusement aussi pour moi, parce qu’il m’a sorti d’une grosse galère, le site avait perdu 10x notre trafic à cause d’une gaffe que j’ai faite. Mais c’est chose réglée maintenant (merci Eric) !

Pour revenir à Eric, ces 2 contrats sont arrivés à pic pour lui en sachant qu’il venait tout juste de se lancer en freelance.

Si vous voulez en savoir plus sur Éric, jetez un oeil à son site, il est consultant Référencement Naturel (SEO) et Webmarketing à Strasbourg (hé oui, un backlink qui fait plaisir à un spécialiste en référencement).

Passons à notre deuxième histoire…

Un client de rêves grâce à une action qui m’a pris 5 minutes

Un beau jour, mon client principal m’a demandé si je connaissais un freelance spécialisé dans la conversion (de prospects en clients évidemment). Je me suis creusé les méninges, et je me suis rappelé que j’avais découvert une agence qui avait choisi cette spécialisation. J’en ai profité pour aller sur leur site web, et j’ai découvert un bug graphique. Tenez-vous bien, on arrive au moment le plus important…

… j’ai décidé de leur envoyer un email en leur signalant ce bug. Et j’en ai profité pour leur dire que je les avais recommandés à mon client.

2 jours, 3 heures et 37 minutes plus tard, j’ai reçu une réponse. Le fondateur de l’agence a trouvé mon profil intéressant (lean designer pour startups spécialisé en taux de conversion) et m’a proposé un Skype.

2 mois, 15 jours, 7 heures et 12 minutes plus tard, voilà que j’ai pu travaillé pour eux pour la 2è fois. Honnêtement, c’était vraiment LA boîte avec laquelle je voulais travailler. J’avais justement décidé de me spécialiser en taux de conversion, et maintenant, je travaille avec une agence qui est franchement vraiment au top sur cette question.

Et maintenant, une de mes histoires préférées, tout simplement parce que je la trouve incroyable…

Le tweet qui m’a permis de trouver un de mes meilleurs apporteurs d’affaires

Le 27 novembre 2012, Laurent Sutterlity en a eu marre. Voici ce qu’il a écrit sur Twitter :

Je suis allé voir son portfolio et j’ai vu du travail de qualité. Du coup, j’étais vraiment étonné qu’il puisse dire cela. Je l’ai appelé et il m’a dit que ses clients le payaient mal, et jamais dans les temps. Je lui ai conseillé de postuler chez des agents de freelances comme Créasenso ou Drims Creative. En travaillant avec un agent, il a pu travailler sur des projets de grande envergure et sur des prix beaucoup plus élevés. Et l’année d’après, il a réussi à gagner autant que l’année précédente en quelques mois.

L’histoire est incroyable, parce que c’est avec Laurent que j’ai fondé le réseau Greaaat. Et il fait partie des piliers qui font que le réseau marche à merveille aujourd’hui.

Il est un des plus gros apporteur d’affaires du réseau, et j’ai pu en bénéficier pour un très gros contrat avec une super startup (Whojam) pendant plusieurs mois.

Alors, vous avez découvert l’attitude clé ?

Élémentaire, mon cher Watson. La générosité, tout simplement. Quand on donne, on reçoit toujours en retour. Mais pour que ça marche, il faut donner sans rien attendre en retour.

Tout simplement parce que pour construire une activité solide, il faut avant tout créer des relations solides.

Petite précision : dans cet article, j’ai parlé d’une générosité dont on a été à l’initiative, pas du fait de subir chaque requête de nos clients. Être généreux ne veut pas dire tout accepter. Et pour être généreux, il faut avoir de l’énergie, donc c’est à nous de définir dans quelles circonstances on est capable de donner. Pour aller plus loin à ce sujet, je vous recommande une lecture (en anglais) : Beat Generosity Burnout de Harvard Business Review.

Et je termine en citant mon livre préféré : « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir ! »

Vous avez apprécié cet article ?
Partagez-le avec d'autres freelances !
Partager Twitter +1
Article de <?php the_author() ?>

Jonathan accompagne des freelances depuis plusieurs années. Il explore les différentes techniques marketing pour les aider à se faire connaitre et à booster leur chiffre d'affaires. Il est lui-même freelance webdesigner et intégrateur depuis depuis 2011.

Voir son site
  • adam autuori

    « Mais pour que ça marche, il faut donner sans rien attendre en retour » -> ALTRUISME

    • http://jonathanpath.com/ Jonathan Path

      altruisme = générosité non ? :)

  • Cedric Autexier

    Salut Jonathan, eh bien ces histoires sont tout simplement incroyables, vraiment !
    Moi aussi, je débute comme ton client Eric, et je n’ai ni abonnés à ma mailing-list ni même encore fait la moindre vente…bien sûr j’ai encore très peu de billets publiés, et je pense que Google va mettre un certain temps a bien me référencer…

    Je suis inscrit sur la plateforme Hopwork.fr, mais je n’ai encore reçu aucun contact.
    Pour l’instant, je fais surtout des billets invités, surtout sur webmarking-com.com. L’un d’eux sera publié le 8 Mars à 14h sur leur site…

    Tu n’aurais pas une idée pour améliorer ma visibilité en attendant que Mister Google fasse son travail?

Apprenez à générer un flux de clients très régulier

Recevez notre ebook gratuit et notre formation vidéo

J'en profite