Vous êtes nouveau par ici ? Vous voulez apprendre à générer un flux de client très régulier ? Téléchargez notre ebook gratuit et recevez notre formation vidéo

6 conseils pour vous faire payer plus rapidement

david-bonhomme8

Beaucoup d’entre nous se plaignent de ne pas être payés à temps. Certaines sociétés n’hésitent pas à payer jusqu’à 3 mois après la fin d’un contrat. Il est temps de reprendre le contrôle car c’est à vous de fixer les règles ! Voilà 6 astuces qui vous permettront d’accélérer le paiement de vos prestations :

1. Terminez votre projet et faites le valider au plus vite

La règle numéro 1 pour être payé rapidement est de réellement terminer votre projet. Faites en sorte que celui-ci soit complètement achevé et qu’il n’y ait plus de retours. Si vous estimez que vous avez atteint l’objectif fixé, il est temps de faire valider votre travail. Et une validation ne doit pas être un simple « OK ». Il doit avoir un aspect officiel ! Exigez à votre client une validation claire de chaque étape du projet. Ainsi, il lui sera plus difficile de revenir en arrière.

2. Préparez vos emails et vos factures à l’avance

Ne tardez pas à envoyer votre facture. Plus vite celle-ci sera transmise et plus vite vous serez payé ou du moins vous pourrez réclamer votre dû. Rédigez un email-type de manière à n’avoir à changer que le nom de la société et le montant. Ajoutez-lui un objet clair et précis comme : « [Nom du projet] Facture N° XXX – XXX€ H.T. » (un titre d’email avec un montant ça se remarque mieux !). Incluez également vos modes de paiement.

3. Livrez une sauvegarde uniquement après avoir été payé

Votre travail est terminé et votre client l’a testé et validé. Ne lui envoyez les livrables qu’après avoir réceptionné le solde du paiement. Un livrable constitue une forme de « bien » pour votre client, c’est la matérialisation de votre travail, il est donc important à ses yeux et si il veut l’obtenir au plus vite il ne devra pas tarder. (Ne pas oublier de mentionner cette condition dans vos C.G.V.)

4. Transmettez un contrat de cession après le paiement

Si votre prestation inclut la réalisation d’éléments graphiques, faîtes un contrat de cession de droits (en ayant prit soin d’en calculer la valeur) et transmettez-le une fois le paiement reçu. Votre client ne pourra utiliser légalement votre travail qu’après avoir signé ce contrat.

5. Mettez en production dès réception du solde

Dans le cas où vous êtes en charge de la réalisation d’un site Internet, vous pouvez exigez à votre client de le mettre en ligne qu’après avoir réceptionné le règlement. Celui-ci l’aura testé et approuvé avant. Il sera donc en confiance et plus enclin à accepter cette condition. Il faudra cependant clairement l’indiquer dans vos conditions.

6. N’abandonnez pas votre client

Le pire pour un client est de se sentir abandonné après avoir payé ! Alors mettez-le en confiance, indiquez clairement la durée du S.A.V. et ce qu’il comporte, ainsi il n’hésitera plus à vous payer.

Vous avez apprécié cet article ?
Partagez-le avec d'autres freelances !
Partager Twitter +1
Article de <?php the_author() ?>

Ryad est développeur front-end & webdesigner UI/UX freelance dans le sud de la France. Il est également membre du réseau Greaaat.

Voir son site
  • http://www.joe-the-boss.com/ Yann Bernhard

    Merci pour ces conseils qui sont plein de bon sens. Toutefois, je ne suis pas sûr que cela puisse permettre d’accélérer véritablement les délais de paiement… Imposer un échéancier de règlement est à mon sens un meilleur moyen comme par exemple demander 30% à la commande, 30% à mi-projet et 40% à la livraison. Et faire figurer cela clairement sur le devis bien sûr.

    • http://jonathanpath.com/ Jonathan Path

      Merci pour ton retour, effectivement, l’acompte et l’échéancier est indispensable. Tout de même, je pense que si on applique rigoureusement ces 6 conseils, cela aura véritablement un effet sur les délais de paiement.

  • Geoffrey

    Quelques bonnes pratiques, et quelques conseils complètement en dehors de la réalité.
    Concrètement la première chose à faire est de demander un acompte, ça permet déjà d’absorber certains délais de paiement à venir, ou temps de développement qui peuvent parfois s’allonger.

    Certains projets ont des deadlines très courtes, et le client compte parfois sur le raccourcissement des démarches administratives pour que la mise en ligne soit faite dans les temps. Cela fait aussi partie de notre taff de travailler en confiance, et la livraison peut arriver bien avant l’émission d’une facture. C’est là que l’acompte est réellement nécessaire, et va vite vous faire savoir si le client est vraiment disposé à vous payer rapidement 😉 (pas d’acompte, pas de démarrage de projet)

    Cela reste des conseils selon mon expérience et mes clients 🙂 (et mes premiers mauvais payeurs aussi)
    Bonne continuation !

    • http://jonathanpath.com/ Jonathan Path

      Merci pour le partage de ton expérience très intéressant. Après, je ne dirais pas que quelques conseils sont complètement en dehors de la réalité, mais plutôt qu’ils ne sont pas forcément applicables à tous projets 🙂

  • Pingback: Formations | Pearltrees

  • Nidhish Meena

    Merci beaucoup pour votre article, très instructif et utile pour les entreprises. Ayant été souvent confronté à ce problème de retard de paiement, nous avons créé Dunforce un logiciel de recouvrement intelligent pour PME, qui accélère l’encaissement et diminue le temps passé ! Pour plus de détails n’hésitez pas à suivre le lien
    http://www.dunforce.com/fr/accueil/

Apprenez à générer un flux de clients très régulier

Recevez notre ebook gratuit et notre formation vidéo

J'en profite