Vous êtes nouveau par ici ? Vous voulez apprendre à générer un flux de client très régulier ? Téléchargez notre ebook gratuit et recevez notre formation vidéo

Une clé essentielle pour être un freelance heureux

L’étape essentielle pour être un freelance heureux (2)

Les freelances sont plus heureux que les salariés. Oui, mais ils doivent également travailler beaucoup plus aussi. C’est ce que l’on découvre dans une étude menée par Hopwork et Ouishare auprès de plus de 1000 freelances.

Voici un témoignage assez marquant : « Moi je suis heureux parce que je gagne bien ma vie, je peux me prendre 1 mois de vacances parce que je l’ai décidé. Je suis malheureux parce que je fais 2000 heures par semaine, 7/7, soirs & week-ends, jours fériés.” (C’est un commentaire que j’ai découvert sur un article du blog de freelance.com)

Pourquoi tant de freelances se retrouvent-ils dans cette situation ? Tout simplement parce qu’ils ont oublié une étape essentielle : définir clairement quels sont leurs objectifs et quelle est leur définition du succès.

Quand on a des objectifs clairs, on peut mettre en place un plan d’action pour nous permettre de les atteindre. Sinon, on se laisse porter par le vent, par les circonstances, et l’on subit la vie. Parfois tout va bien, d’autres fois, on se retrouve à travailler sur des projets qui ne nous plaisent pas et à avoir des tensions à ses proches parce qu’on travaille trop.

Vous n’avez pas défini d’objectifs clairs ? La suite de cet article est pour vous.

Votre propre définition de la réussite

Vous avez besoin d’avoir votre propre définition de la réussite. Pour y arriver, répondez simplement à cette question : “À quoi ressemblerait votre activité de freelance si l’argent n’était plus un problème ?” En gros, c’est quoi l’activité freelance idéale pour vous ?

J’ai posé la question sur Facebook, et voici les réponses que j’ai obtenues :

  • Utiliser mes capacités d’analyse/synthèse et créativité pour concevoir des solutions qui aient un impact social et/ou environnemental positif 😃 – Elsa N.
  • J’aiderais le maximum d’entreprise à croître leur image sur les réseaux sociaux. J’adore donner une bonne image. – Andy E.
  • Personnellement, je pense que j’arrêterai de faire des missions pour me consacrer au travail sur mes propres idées / projets. – Lionel P.
  • Mon rêve : avoir des idées novatrices, afin de développer mes propres Applis. – Olivier R.
  • J’aurais la liberté d’esprit de me dire « c’est bon Julia, tu peux investir dans tes projets et dans ceux des autres” 😉 – Julia C.
  • Je me consacrerais au coaching de freelances en 1 à 1, à des formations pour freelances en groupe, parce que je suis super relationnel et que j’aime beaucoup aider des gens à progresser ! Jonathan P. (ha au fait, c’est moi)

(N’hésitez pas à contribuer à cette discussion en mettant en commentaire en bas de cet article ou sur le post Facebook à quoi ressemblerait votre activité idéale.)

Bon, c’est pas mal tout ça. Mais allons plus loin. Il faudrait également que vous définissiez quelles sont les causes pour lesquelles vous aimeriez vous battre et vos valeurs. C’est ce qui va notamment vous aider à choisir ou refuser un projet. Et cela vous aidera également à définir le portrait du client idéal.

Une activité freelance à succès porté par des valeurs fortes

Je suis très impressionné par le succès entrepreneurial de mon ami David Bonhomme. Mais je suis surtout admiratif du fait qu’il avait un très grand rêve très spécifique qu’il est vraiment en train d’accomplir. Attention, accrochez-vous, ce n’est pas du tout classique…

Son rêve est de changer le regard des gens sur Dieu et l’église au travers des médias. Surtout en France, où beaucoup de gens ont un avis très négatif sur la question.

Il avait commencé en freelance et a principalement travaillé pour des organisations chrétiennes (aujourd’hui, il est le directeur de l’agence Progressif Media). C’est une sacrée niche. Oui, mais surtout, c’est un moyen pour lui de réaliser son rêve.

Peut-être que son rêve ne vous parle pas du tout. Alors, à vous de définir quel est votre rêve et quelles sont les valeurs que vous souhaitez transmettre. (N’hésitez pas à en faire part en commentaire de cet article).

Pour ma part, c’est très important que je travaille sur des projets auxquels je crois et qui sont en adéquations avec mes valeurs. Ça m’a poussé à refuser ou arrêter des missions qui pouvaient être très rentables ou avec des clients renommés :

  • J’ai refusé de travailler pour la refonte du site de “Voici” – le journal people. C’est vraiment contre mes valeurs de faire du buzz sur la vie privée de stars. Je vous avoue que j’ai beaucoup hésité à refuser la mission, parce que c’était à mes débuts en freelance, et ça aurait pu être une sacrés opportunité pour me faire davantage connaitre. Mais je sais que j’ai fait le bon choix.
  • J’ai arrêté un contrat très rentable pour une place de marché qui promeut l’hypnose. En ayant fait des recherches sur le sujet, je n’étais pas très rassuré par certaines pratiques et effets secondaires. Donc, je n’ai pas voulu contribuer à la promotion de l’hypnose. Pourtant, c’était un de mes contrats les plus rentables, et ça se passait très bien avec ma cliente. Mais pour moi, l’intégrité, c’est plus important que l’argent (j’en ai parlé dans un article qui s’intitule : la qualité la plus importante du freelance).

Beaucoup de freelances ont peur de refuser des contrats, mais pourtant, c’est un des meilleurs moyens de se spécialiser et se différencier. Je suis en train de lire un livre qui s’appelle “Oversubscribed” (qui n’existe pas en français) qui parle du fait d’être trop demandé, et du coup, du fait de devoir refuser des clients potentiels. Et une des clés, c’est justement d’avoir des valeurs fortes et ne pas être comme tout le monde. Il donne l’exemple de certaines célébrités qui ont une vision très forte qui a contribué à leur succès : Mark Zuckerberg qui a une vision du monde qui doit être ultra-connecté, Oprah Winfrey qui a une vision particulière de la télé, Elon Musk qui a la vision d’aller sur d’autres planètes, etc.

À vous de réfléchir à votre vision. Je vous encourage à prendre le temps de vous poser la question, parce qu’elle est importante, et parce qu’elle peut radicalement changer la face de votre activité (et même de votre vie).

Pour vous aider, j’aimerais également vous parler d’un gros obstacle qu’il faut surmonter pour y arriver :

La comparaison ou le meilleur moyen de se démotiver et se décourager

J’ai remarqué que quand je vois qu’un freelance réussit mieux que moi, j’ai tendance à me décourager très vite. Je me sens tout d’un coup incompétent. Je me dis : “Qui suis-je pour enseigner les freelances si d’autres réussissent mieux que moi”.

C’est tellement néfaste de penser de cette manière. On a chacun une mission unique. On a tous des objectifs différents. Deux activités freelances ne se comparent pas uniquement sur la base d’un chiffre d’affaires. Si chacun se focalise sur ce qu’il a à accomplir lui, on serait tous motivé par un objectif à atteindre, et non par l’envie d’être meilleur que l’autre.

Quand je prends du recul, je me rends compte que c’est incroyable ce que j’ai réussi à accomplir jusqu’à aujourd’hui. Je travaille moins de 30 heures par semaine, j’arrive à gagner ma vie correctement et je fais des projets qui me plaisent. Que demander de plus ! Oui, je ne suis pas le meilleur, mais j’avance clairement vers les objectifs que je me suis fixés. J’ai envie de passer la majorité de mon temps à investir dans la vie des autres, en formant les freelances par exemple.

À vous maintenant de réfléchir.  Est-ce que vous avez déjà été découragé par le succès d’une autre personne ? Est-ce que vous vous êtes déjà senti comme incompétent en vous comparant à d’autres ? Si oui, que décidez-vous de faire pour vous concentrer sur votre mission ?

Wouah. J’ai parlé de pas mal de choses dans cet article. J’aimerais maintenant que vous pouvez contribuer à la discussion, en répondant à une de ces questions en commentaire (ou à toutes si vous êtes ultra-motivé) :

  1. À quoi ressemblerait votre activité de freelance si l’argent n’était plus un problème ?
  2. Quelles sont les valeurs pour lesquelles vous aimeriez vous battre ? Comment pouvez-vous contribuer à rendre ce monde meilleur ?
  3. Est-ce que vous avez déjà été découragé par le succès d’une autre personne ? Si oui, que décidez-vous de faire pour vous concentrer sur votre mission ?

(Bien sûr, répondre à ces questions n’a rien de magique, et ne va pas tout d’un coup faire décoller votre activité, mais, ce sera une base sur laquelle vous appuyer pour construire un plan d’action – et si vous ne voyez pas comment le mettre en place – je vous invite à lire notre ebook “Le freelance CAAP“ si vous ne l’avez pas encore lu)

Vous avez apprécié cet article ?
Partagez-le avec d'autres freelances !
Partager Twitter +1
Article de <?php the_author() ?>

Jonathan accompagne des freelances depuis plusieurs années. Il explore les différentes techniques marketing pour les aider à se faire connaitre et à booster leur chiffre d'affaires. Il est lui-même freelance webdesigner et intégrateur depuis depuis 2011.

Voir son site
  • Caroline Duhamel

    Bonjour Jonathan,
    Je lis depuis longtemps tes articles et me sens concernée par tes propos. Je suis freelance depuis 5 ans maintenant et je n’ai pas de réelles inquiétudes sur mon chiffre d’affaires ni les missions à venir, mon carnet de commande est régulièrement plein. Néanmoins, ce nouvel article me parle plus particulièrement car je me sens souvent non pas incompétente mais comme un imposteur. Comme si je ne pouvais pas justifier de mes compétences. Et cela vient souvent de la comparaison.
    Alors je trouve tes questions pertinentes. Et voilà ce que j’y répondrai :
    1 – J’aimerais réaliser des créations pour le print et l’édition
    2 – J’aimerais me spécialiser dans l’art et le sport, mes valeurs depuis toujours
    3 – J’ai souvent été découragée par le succès et le jugement des autres.
    Par contre, je ne sais pas comment transformer mon activité pour atteindre ces objectifs.
    Bonne journée.
    Caroline Duhamel

    • http://jonathanpath.com/ Jonathan Path

      Bonjour Caroline,
      C’est top si ton activité marche bien 🙂 Tu peux justement t’appuyer dessus pour faire évoluer ton activité. Si tu es capable de te dégager de la trésorerie, libère toi du temps pour conquérir les clients qui correspondent à tes valeurs.

      Il faut que tu parles à la rencontre des clients idéaux, sans essayer de leur vendre quelque chose, mais en essayant d’identifier leurs problématiques.

      Cela te permettra de mettre en place une offre qui répond vraiment à leurs besoins puis de mettre en place une stratégie pour les attirer. Le premier client, tu peux l’avoir en essayant de lui proposer un échantillon gratuit.

      C’est une approche qu’on enseigne plus en détail dans notre formation Freelance CAAP Succès : http://freelanceboost.fr/caap/

      et que je vais également expliquer lors de la formation à Paris le 14 juin : http://freelanceboost.fr/freelance-et-heureux/

      🙂

  • http://helloquence.com/ Ricardo Da Silva

    Je suis bien d’accord que la comparaison est le meilleur moyen de se démotiver et se décourager… merci de l’avoir mentionné, ça me fait du bien de le lire.

    • http://jonathanpath.com/ Jonathan Path

      Avec plaisir 🙂

  • http://www.loicginoux.com/ Loïc Ginoux

    Bon article Jonathan ! Je vais continuer d’aller surfer tous les jours perso haha 😛

    • http://jonathanpath.com/ Jonathan Path

      haha la vie est belle 🙂

Apprenez à générer un flux de clients très régulier

Recevez notre ebook gratuit et notre formation vidéo

J'en profite